Grand moment d’émotion, de joie de les rencontrer mais de grande tristesse quant à leurs conditions de vie


Grand moment d’émotion, de joie de les rencontrer mais de grande tristesse quant à leurs conditions de vie.
Avec les réfugiés syriens à la frontière syro-libanaise, autour d’El Qaa. Ces personnes manquent de tout et ont quitté Deir Ez Zor il y a plus de 6 ans. La communauté chrétienne d’El Qaa avec le père Elian Nasrallah leur fournit soins et éducation pour les enfants dans les limites de ce qu’ils peuvent faire avec des moyens limités.